Le massage bébé

Aujourd’hui je vais vous parler du massage bébé.

En effet en tant que psychomotricienne je suis très sensibilisée à l’importance du toucher massage en règle générale. De plus j’ai eu la chance d’effectuer une superbe formation pour être instructrice en massage bébé (certifiée par l’AFMB). C’est pour tout cela que j’ai décidé aujourd’hui de consacrer un article aux bienfaits du massage pour les tout-petits.

Je ne rentrerai pas dans les détails concernant les techniques de massage, par cet article je souhaite vous expliquer les apports du toucher en règle générale.

Dans de nombreuses cultures, le massage bébé est une pratique quotidienne et ancestrale, elle fait partie du maternage du bébé, notamment en Afrique, en Inde, au Népal…

Les parents réalisent des massages, de manière tout à fait naturelle et ce dès les premiers jours de vie du bébé.

Il est important de savoir qu’en fonction des cultures, la manière de masser, les techniques et les gestes peuvent varier.

Alors en quoi le contact par le toucher, le massage bébé, pourrait être bénéfique pour lui mais également pour son parent ou tout du moins l’adulte référent de l’enfant qui va effectuer ce massage ?

Premièrement, le fait de masser bébé peut assurer une continuité des ressentis de celui-ci lorsqu’il était dans le ventre dans sa mère et de ce fait contribuer à sa réassurance et à lui offrir une certaine sécurité.

En effet la naissance peut être vécue par ce petit être comme traumatisante, de par le flux de stimulations de tout genre et le changement soudain du milieu dans lequel il est soudainement projeté.

Lorsque bébé se trouvait dans le ventre de sa maman il ressentait en permanence des stimulations corporelles pouvant s’apparentées aux ressentis qu’il peut retrouver lors du massage.

Accueillir l’enfant par le toucher, le regard et la voix bienveillante sera donc essentiel afin de rassurer son passage dans ce nouveau milieu qu’est la vie.

En plus du massage, de notre voix, de notre regard il sera important de penser à l’ensemble des stimulations extérieures qui devraient répondre aux besoins de réassurance de ce bébé.

Le toucher massage et l’éveil des sens.

Les contacts visuels, tactiles, auditifs et olfactifs sont primordiaux chez le bébé.

Ils permettent de créer un lien entre bébé et son parent, entre bébé et l’environnement extérieur. Ils permettent aux touts petits de découvrir le monde, de créer les premiers liens avec les parents et avec le monde qui les entoure.

Le massage bébé va stimuler bien entendu le touché, les sensations tactiles et proprioceptives du tout petit mais également le contact visuel par les jeux de regards entre bébé et son parent durant toute la séance de massage.

Il va également stimuler l’odorat par l’huile végétale ou les crèmes naturelles utilisées pendant le massage mais également par l’odeur de son parent.

Il va permettre de stimuler l’audition du bébé car le parent communique par la voix durant le massage (berceuse, explication du massage par des mots simples, demande de permission, etc.), mais également le stimuler par l’ensemble des bruits extérieurs lors de la séance de massage.

La découverte de son schéma corporel grâce au contact tactile et au massage.

Le toucher massage permettra à bébé de découvrir son corps et d’en avoir conscience. Cela peut contribuer à l’intégration de son schéma corporel, lui permettre d’intégrer les différentes parties de son corps. En effet bébé est souvent exposé à l’angoisse de morcellement, il ne considère par l’ensemble de son corps comme étant un tout. Le toucher/massage va favoriser l’intégration de l’ensemble de ses membres et va aider bébé à considérer son corps et ses différents membres comme lui appartenant et faisant partie d’un tout.

Communiquer grâce au massage.

Le toucher/massage du tout petit va permettre d’enrichir la communication verbale et non verbale entre le parent et son bébé. Pendant le massage il est important que le parent soit à l’écoute des manifestations non verbales de son bébé pouvant évoquer du plaisir, de l’ennui, des douleurs, etc. grâce aux mimiques exprimées par bébé, grâce à ses manifestations corporelles, nous rentreront directement dans un échange et une communication avec lui. Par son corps, son visage et l’observation de ceux-ci, vous comprendrez plein de choses sur ce que vit bébé à cet instant précis.

De plus, lors du massage n’hésitez pas à parler à bébé, il vous écoutera, vous entendra et sa voix si familière le rassurera et l’apaisera.

Le fait de masser bébé est un moment privilégié entre soi et bébé. En effet pendant un moment propre à vous deux ou trois (si les deux parents sont présents) bébé recevra un merveilleux cadeau offert par son parent. Ce moment de partage et de complicité sera partagé en binôme (trinôme), un instant de bien-être et de détente partagé. Cet instant propre à vous sera vécu comme une petite parenthèse, une petite pause, un espace-temps n’appartenant qu’à vous.

Sécrétion de l’hormone du bonheur, de l’amour et de l’attachement.

De plus, lorsque nous vivons des moments agréables, ici le massage, notre cerveau secrète très rapidement l’hormone du plaisir, l’ocytocine. Cela va donc naturellement réduire la sensation de stress et d’anxiété. Cette hormone sera secrétée chez le sujet massé, mais également chez la personne qui masse. De ce fait vous comprendrez naturellement que lors d’un moment de partage comme celui du massage l’ocytocine sera sécrétée en importante quantité.

Le massage mais également cette hormone vont aider et favoriser l’attachement entre bébé et son parent.

En plus de la sensation de bien-être réciproque entre le masseur et le bébé massé, cette petite séance peut aider le bébé à trouver le sommeil plus facilement.

En effet le massage va aider le bébé à se détendre, à relâcher les tensions au niveau du corps mais également au niveau émotionnel et psychologique. Tout cela pourra bien entendu favoriser l’endormissement et un sommeil de meilleur qualité.

De plus en faisant de cet instant un petit rituel juste avant le couché du bébé par exemple, vous proposerez à l’enfant une condition optimale afin de l’aider à se détendre et également de faciliter la séparation du coucher.

Le massage et plus particulièrement certains mouvements bien précis peuvent aider à la digestion et à la diminution des coliques. Ces techniques sont très précises et peuvent être apprises lors de cycle d’apprentissage au massage du bébé.

En bref, le massage du bébé, la manière d’entrer en contact avec lui par le toucher, outre le fait d’être un moment agréable revêt également de beaucoup d’avantages.

Rédigé par : Audrey Bédussi